Jeux de rôle Québec  

Précédent   Jeux de rôle Québec > Jeux de rôle > Discussion sur les jeux de rôles

Discussion sur les jeux de rôles Discussion général sur les jeux de rôles

Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 2012-06-19, 07h12   #1
chaosien
Marchand
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 48
Dark Fantasy

Je me demandais cette semaine pendant que je creais un de mes monstres pour ma game en cour j'usque ou je dois aller. Cest quoi la limite de l'acceptable parmie tout les comportements monstrueux que je peux utiliser. (bien sur pour des raisons de realisme/credibiliter je ne creer pas un monstre qui sont a la fois necrophile,zoophile,pedophile,pyromane,adepte de lame,mazochisme je prend la peine de faire quelque chose qui se tient un peu)

On pourrais dire que la limite ce sont les joueurs un peu qui vont la determiner mais d'un autre coter mon style s'inspire des horreurs qu'on peut voir dans le reel. Personnelement je suis pret a aller tres loin par exemple une de mes joueuse par le passer a deja ete sauvagement violer. (Aller provoquer un groupe d'orc sans son groupe n'etait pas une tres bonne idee vous en convienderais surement)

Donc je vous pose la question a la fois qu'elle est votre limite en temps que DM et ou dois ton s'arreter si limite il y a
chaosien est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-06-19, 08h33   #2
Fitzz
Administrateur
Administrateur
 
Avatar de Fitzz
 
Date d'inscription: juin 2005
Localisation: Montréal
Messages: 90 065
Re : Dark Fantasy

Personellemment je m'arrête là ou ma propre morale et mes valeurs m'arrêtent et/ou celle de mes joueurs.

Autant pour des sujets socialement répréhensible mais de plus en plus toléré comme la prostitution, le sadisme, masochiste, que des sujets tout a fait immoraux, illégales et socialement condamnable comme le viol, le trafique humaine, autant pour des sujets moralement condamnable comme le satanisme, l'occultisme, la démonologie, j'y vais avec la capacité de mes joueurs a absorber de tel sujets.

C'est sur qu'en plus de 25 ans de RP il vient qu'a un moment donné on se tanne des histoires 'propettes' de princesse et de prince charmant et de chevalier tueur de dragon. Il vient un temps ou comme MJ on a le gout d'approfondir et aller dans la psychologie des personnages et leur cotés plus sombre.

Malheureusement quand on lit beaucoup sur l'époque médiévale on s'apperçoit que ce n'était pas des anges. Des meurtres, des boucheries, des viols il y en avait. Les cas d'inceste était légion et socialement acceptable dans certains cas, les gens se mariait a 13 ou 14 ans (et pas toujours avec des gens du même âge), on peux donc facilement s'imaginer que les mariages était consommé bien avant.

Donc j'en suis rendu, comme MJ, a explorer souvent ces territoires, en autant que mes joueurs y soient a l'aise eux aussi. Quand il ne le sont pas je passe plus rapidement me contentant de suggérer ce qui a bien pus arriver au lieu de le décrire.

Comme joueur mon seuil de tolérance est légèrement plus bas. Je n'aime pas quand un DM, sans l'annoncer, sans accepter une alternative, place mon perso dans une situation moralement difficile ou il ne peut pas se défiler. Je ne plus le jouer par la suite.

Exemple: Ça m'est déjà arriver qu'un de mes personnages que j'adorais soit devenue esclave (avec tout ce que ça implique comme abus physique, morale et sexuel). Toutes les idées pour m'en sortir ne fonctionnait pas aux yeux du DM et celui-ci fut surpris que par la suite quand il s'en est finalement sortit le personnage ais radicalement changer (je le jouait maintenant toxicomane et alcoolique a cause des abus qu'il avait subit).

Au bout du compte je pense qu'il faut assumer et rester lucide et au aguet quand on franchit la limite que l'on s'impose normalement ou que les joueurs nous imposent
__________________
FITZZ
Administrateur du forum et Créateur des mondes de Belam, Galaxia et Zeos

Question, suggestions, commentaires
---------------------------------------------------------
Fitzz, réveil!
Fitzz: (~_~ ) (-_-) (o_-) (-_o) (>_<) (o_O) (O_O)
Fitzz est connecté maintenant   Réponse avec citation
Vieux 2012-06-19, 08h52   #3
Roncorps
Comte
 
Date d'inscription: juillet 2010
Localisation: Joliette
Messages: 411
Re : Dark Fantasy

Aucune limite, mais tout est dans la façon de le dire/expliquer. Si ta joueuse qui s'est fait violer aurait eu l'histoire de A à Z, avec tous les détails, là c'est trop, mais juste dire qu'elle a subit ça, pas de problème. Normalement, les joueurs de RPG peuvent en prendre.
Roncorps est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-06-19, 10h34   #4
chaosien
Marchand
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 48
Re : Dark Fantasy

Non la evidament je ne ferais pas de description detailler sourtout le cas d'un viol ou de torture. Pour d'autre chose je vais etre plus detailler et je me rapelle une fois mes joueurs on commencer a avoir des haut de coeur. (combatre des morts vivants peut amener des situations tres dark)

Sinon il est rare que j'impose quelque chose a un joueur Ma joueuse par exemple savais pertinnement qu'il y avais des orcs et que ces dernier etait dangereux elle i a ete de son propre chef e ces comporter de façon stupide. Bien sur parfois il y a des imprevue mais j'essais de donner le plus de liberer au joueur et leur offrir un monde ouvert. Je n'aime pas l'idee d'influencer un joueur et de ne pas lui permetre d'alternative.

Mais sinon il y a d'autre comportement plus fantastique qui tourne autour du dark fantasy
La creation de mort-vivants (reanimer une personne pour la posseder ou encore un membre de sa famille.)
Coucher avec des demon/diable pour engendrer des monstres ou simplement par plaisir
Sacrifice d'humanoide pour obtenir des faveur divine(qui contrairement au sacrifice humain dans le reel peuvent vraiment fournir un avantage a l'instiguateur)

Ces exemples peuvent etre aborder avec beaucoup de details sombre et glauque. Comme dit plus tot generalement j'i vais a fond et j'avertie mes joueur a l'avance que certainne de leur rencontre il ferons face a de veritable monstre.
chaosien est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-06-24, 20h11   #5
Drexlorn
Héro local
 
Avatar de Drexlorn
 
Date d'inscription: mars 2009
Localisation: Québec
Messages: 134
Re : Dark Fantasy

Bonjour DM !

Je vais peut-être me faire hara-kiri avec mon commentaire mais de mon côté voici comment je vois les choses et c'est très simple :

Je joue à des rpg dans le but de m'évader du monde réel pour quelques heures et m'amuser. Il y a suffisamment de misère et d'atrocités dans le monde et aux nouvelles pour qu'en plus je sois obligé de me taper la cruauté humaine dans un jeu de société.

Je suis bien conscient de ce qui se passe dans le monde et je connais bien mon histoire donc il ne s'agit pas de déni ici. C'est tout simplement une question que le loisir demeure un loisir.

Dans mon expérience de joueur j'ai déjà été dans une partie de Warhammer RPG. C'est un monde assez dark, pessimiste et sans réelle issue. Oubliez le sauveur de la veuve et l'orphelin ! Bref, je n'ai pas tripé car jamais aucun répit n'était accordé à un jeu plus léger et plus relax. Déprimant, c'est tout.

Avec tout ce qui passe dans le monde, je ne comprends pas pourquoi on voudrait amener tant de noir dans...un jeu. Ça me dépasse personnellement mais bon, chacun ses goûts.

P.S. En espérant ne pas avoir condamné à mort mon perso dans la campagne ahahah !
Drexlorn est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-06-24, 20h48   #6
chaosien
Marchand
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 48
Re : Dark Fantasy

T'inquitte tout le monde a droit a ces opinnions sans risquer des reprimendes. Comme je t'en avais deja parler personnelement je ne trouve pas realiste un monde ou il n'y a aucun espoir cependant je voie mal comment bien interpreter un psychopathe ou un vrai mechant (et on ne parle meme pas de demon et de diable) sans etre dark.

Et je trouve que le fais de faire quelque veritable monstre donne une certainne satifaction au joueur lorsqu'il les afronte. Comme tu dis tu veux t'evader du reel et moi aussi alors quoi de mieux que pour une fois on ecrase le psychopathe plutot que de l'envoyer a pinel pendant 1 ans(bon je derape un peu la lol.)

Le but etait plutot de discuter des limites a ne pas atteindre.
chaosien est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-06-24, 21h13   #7
Fictif
Aventurier
 
Avatar de Fictif
 
Date d'inscription: juin 2008
Localisation: Montréal
Messages: 187
Re : Dark Fantasy

Les goûts sont aussi diversifiés que les personnalités.
C'est les joueurs qui imposent la limite, pour ma part ...
Si mes participants m'apprécient pas mes scénarios chaotique, gothique, rempli d'atrocités, dans lequel leur personnages subissent les pires sévices.
Ils prendront même pas la peine de me le dire. Ils ne se présenteront tout simplement pas pour la prochaine séance de torture de leur personnage. Ils payeront pour un film d'horreur au moins c'est pas eux qui sont les victimes.
__________________
Jeux Fictifs
Fictif est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-09-19, 12h14   #8
hume
Marchand
 
Date d'inscription: septembre 2009
Localisation: montreal
Messages: 36
Re : Dark Fantasy

Bien pour moi le tout est déterminé à l'avance. En parlant au joueur dans que genre de monde ils vont jouer , quel en sera la saveur et le niveau de réalisme auquel ils seront confrontés. Il est facile de prévoir en leur disant la partie sera plus à la saveur épique ( seigneur des anneaux) ou plus réaliste low fantasy ( game of thrones) en leur disant d'avance ils seront que tout est possible moralement parlant.

steph
hume est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-09-19, 14h40   #9
Zorglub
Guest
 
Messages: n/a
Re : Dark Fantasy

ça dépends toujours des joueurs. Il faut voir avec eux. J'ai joué avec plusieurs groupes différents et ça varie d'un groupe à l'autre et même à l'intérieur du groupe.
  Réponse avec citation
Vieux 2012-09-19, 15h28   #10
Faol
Comte
 
Avatar de Faol
 
Date d'inscription: août 2011
Localisation: Montréal
Messages: 349
Re : Dark Fantasy

Je pense aussi que ça dépend des joueurs et de la composition du groupe.

Par exemple, ne parlez pas de viol à la seule fille du groupe si elle vient tout juste de se grepher au groupe et qu'elel ne vous connait aps bien ou vérifiez avec elle avant si elle se sent à l'aise avec le concept.

Je pense aussi qu'il est bon d'avertir avant et de vérifier ponctuellement si tout est correct avec les joueurs et effectivement s'attendre à ce que les personnages changent selon ce qui leur arrive.

Adaptez-vous à vos joueurs et à ce qu'ils sont capables de prendre. (c'est ma devise)

Personnellement, en tant que joueuse, j'aime bien le dark fantasy, j'aime approfondir la psychologie de mon personnage et j'aime bien le drame et aussi le draaaaaaaama (à l'occasion)
Cela dit, j'aime aussi les campagnes où il y a de la place pour l'humour.

En tant que MD, j'adore le Dark Fantasy, bring it on. Mais là encore, ça dépend des joueurs. Je donne une campagne de drows depuis plusieurs années, alors je vous laisse deviner la teneur de la chose.
Mes joueurs m'ont dit en gros que tous ces beaux sujets moralement innaceptables étaient acceptables dans la mesure où la majorité de la campagne se passait dans Underdark, un lieu inhospitalier (pour dire le moins), et dans une société où ces choses étaient acceptables, mais qu'ils auraient été un peu mal à l'aise si la partie se passait avec des humains plutôt que des drows.

Je peux aussi dire que j'ai déjà joué (en tant que joueuse) dans une campagne avec mon petit frère (qui est adulte je vous rassure) où nos personnages ont assisté à un viol et le fait que je jouais avec mon frère, ça m'a un peu embarassé.
__________________
Sheldon: Amy, from time to time, we men need to break free from the shackles of civility and get in touch with our primal animalistic selves.
Amy: By rolling dice and playing make-believe with little figurines?
Sheldon: Yeah, like a bunch of savages.
***
Hippolyte Kurtzmann : Je te botte la péninsule qui te sert de cul jusqu’à te faire sortir la mer rouge par les narines.
***
Damon: Stupid idiot borderline braindead moron!

Dernière modification par Faol ; 2012-09-20 à 11h21.
Faol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-09-20, 09h15   #11
SPelletier
Empereur Sith
 
Avatar de SPelletier
 
Date d'inscription: juillet 2012
Localisation: Beloeil
Messages: 1 419
Re : Dark Fantasy

Il est vrai que le fait de jouer dans l'Underdark, ça nous "détache" un peu et les pires choses deviennent alors moins pires car ça se passe quelque part qui n'existe pas.

Mes campagnes ont toujours été plutôt teintée d'humour plutôt que de Dark. De toutes façons, si je suis sérieux et que j'explique en détail comme un monstre viole et dévore une jeune innocente...Ça serait drôle sortant de ma bouche! Je suis pas crédible pour les monstruosités!
__________________
Sébastien, Beloeil, Qc.
33 ans et Neutre Bon.


Je DM:
Le Trésor du Fluide
Un Royaume d'une Grande Valeur
La Chaude Nuit

Je joue
Donjon et Dragon:
Abin Gadon, Halfling Bard
Winston "Slurphnose", Gnome Sorcerer
Pasiphaé, Minotaur Shaman

Five Rings:
Soshi Tajiri, Scorpion Shugenja
Warhammer Fantasy:
Dwarf
Chaos Deamons
Ogre Kingdoms

Blood*Bowl:
The Goat Sea ( Chaos )

Un groupe d'aventurier, c'est comme un sushi. Ce qui fait que c'est bon, c'est le mélange des saveurs!
SPelletier est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-10, 07h58   #12
jello195
Comte
 
Avatar de jello195
 
Date d'inscription: août 2012
Messages: 330
Re : Dark Fantasy

Pour ma part la limite c'est mon imagination. Kit à me faire lyncher publiquement, j'avais un ami avec qui on jouais avec le concept d'avoir un nécromancien en quelque part qui aurait un château ou les murs serait couvert de gens (notamment d'enfant) empalé mais maintenu artificiellement en vie pour augmenter la puissance du nécro.

Je pense que cette question est dans l'air depuis longtemps (et pas juste dans les JdR). Mais la réponse est très personnel. C'est pour ça que ya des gens qui font des films pour enfants, d'autre des films d'horreur.

Ultimement ma réponse est tant que ça sert le jeu. Par exemple, le cas du viol, dans un donjon c'est un peu louche de descendre en faisant "ici il y a un méchant nécromancien qui essaye d'atteindre l'immortalité" tu arrive en bas il est entrain de violé quelqu'un, ça mène à ce posé la question "Mais pourquoi?". Toutefois si je vous dis que vous partez vers une contré lointaine qui a la réputation d'être corrompu, vous arrivez et première chose que vous voyez c'est des garde entrain de violer une fermière parce qu'elle n'a pas payer la taxe (probablement parce qu'elle ne pouvait pas) le viol sert le propos car il illustre la corruption inhérente à la société et ses mœurs qui valorisent un groupe de violeur comme étant des gardes fiables.

Donc quand tu créer un monstre pour ta partie je pense que l'idée c'est de ne pas perdre de vu le ton de ta partie.
jello195 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-10, 19h32   #13
MoonZar
Créateur de Moonzar et AE
Fondateur
 
Avatar de MoonZar
 
Date d'inscription: octobre 2002
Localisation: Montréal
Messages: 42 718
Re: Dark Fantasy

Citation:
Personellemment je m'arrête là ou ma propre morale et mes valeurs m'arrêtent et/ou celle de mes joueurs.
Une chance que je suis pas cette règle sinon ça serait démoniaque mes quêtes he he he...
__________________
MoonZar
Roll20
Dés


ピエールリュック
皮艾鲁克
MoonZar est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-11, 09h56   #14
Bekal
Aventurier
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Montréal
Messages: 251
Re : Dark Fantasy

On en fait souvent une question de morale, mais moi je pense que c'est avant tout une question de bon ou de mauvais goût. Selon les situations et la façon de les amener, de les présenter, de les insérer dans l'économie de l'histoire, certains événements macabres ou détails répugnants passent ou ne passent pas.
De plus, il faut voir aussi si on maintient les joueurs dans un rôle passif ou non, pendant que les scènes les plus coriaces ont lieu.
Par ailleurs, je vois ici que le grand spectre est le viol...Et je le comprends bien. Là, il y a un choix à faire: jusqu'où veut-on pousser le réalisme? Au final, cela dépend de ceux qui sont assis à la table du narrateur. Personnellement je ne suis pas contraire a priori, si ça cadre avec l'histoire. Mais je comprends bien que certains n'aient pas envie de retrouver ces horreurs dans un jdr. D'ailleurs, il y a plusieurs autres questions délicates de ce genre: pensez, par exemple, à la religion...
Par contre, il est inacceptable de s'amuser à imposer des abus aux personnages sous prétexte de vouloir représenter un monde cruel et sombre: c'est un raccourci qui manque de respect envers les joueurs et ça cache parfois une volonté de s'imposer sur eux qui n'a rien à voir avec la narration.
Bekal est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-11, 10h15   #15
jello195
Comte
 
Avatar de jello195
 
Date d'inscription: août 2012
Messages: 330
Re : Dark Fantasy

Juste pour être clair, Bekal, quand tu dis imposer des abus tu veux dire forcer un joueur à se faire torturer par exemple ou tu veux dire mettre en scène quelque chose que tu sais que les joueurs ne veulent pas voir, ou les deux ou j'ai rien compris de ce que tu voulais dire?

Mais ultimement quand on parle de bon goût il me semble que c'est relié avec la nécessité scénaristique. Par exemple si les PJ se promène dans la rue et que quelqu'un se fait coupé la tête de façon sordide ça ne donne rien c'est juste dégueux (donc de mauvais goût). Par contre s'il sont entrain de se battre et qu'ils tapent un monstre et que l'un d'eux se ramasse un 20 sur le d20 et font un coup critique, je lui dis "Boom! Tu viens de lui coupé la tête! Il est mort." c'est approprié. ou Encore ils se promènent en ville et il y a l'exécution de quelqu'un qui a fomenté contre le chef de la ville qui est SUPER EVIL, il est décapité, ça donne le ton à la ville, est-ce de mauvais goût? Moi je ne trouve pas. Pourquoi? Parce que le scénario et la partie justifient cet décapitation contrairement à la décapitation random dans la rue.
jello195 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-11, 10h54   #16
Bekal
Aventurier
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Montréal
Messages: 251
Re : Dark Fantasy

Imposer des abus...aux personnages, sans que le ton ou la trame de l'histoire le justifient.
Pour le bon ou le mauvais goût, je crois qu'on peut faire la comparaison avec la violence ou le sordide dans le cinéma: des fois, c'est justifié, bien mené et donc acceptable; des fois, on a l'impression que c'est gratuit, complaisant et, au final, non justifié.
Mais ce n'est pas une science exacte...
Bekal est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-23, 15h52   #17
Draygoune
Marchand
 
Avatar de Draygoune
 
Date d'inscription: mai 2012
Localisation: Montréal
Messages: 29
Re : Dark Fantasy

Salut la communauté,

Un peu en retard sur ce thread ci, mais vieux motard que jamais.

Pour ma part, je trouve intéressant d'introduire dans mes histoires quelques crimes gratuits et quelques atrocités. Je considère que de dépeindre une scène où un individu se fait décapiter et entrer légèrement dans les détails ajoute une profondeur. Ce ne sera peut-être même pas en lien direct avec l'intrigue, mais bien simplement pour rajouter une ambiance légèrement dérangeante. J'aime bien me promener sur la limite de ce qui est acceptable et de ce qui ne l'est pas pas. Personnellement, j'aime beaucoup mieux regarder des drames que des scénarios léchés et propres, parce qu'un certain frisson, un certain malaise les accompagne. C'est dans ces scénarios que je retrouve la profondeur et les tréfonds de la psychologie humaine, et c'est le genre d'histoire que j'aime dépeindre.

Aussi, je conte actuellement une histoire où les joueurs sont placés en position de soumission pour un temps à des vampires, et où ils subiront prochainement une quantité d'abus et de maltraitance s'ils faillissent aux tâches exigés par leurs maîtres, ou simplement parce que ceux-ci en ont envie. Je m'attends à ce que ça crée en eux un certain sentiment de frustration et de désespoir, voir d'incompréhension. Je planifie osciller de mon mieux sur cette limite au long de leurs limites au long de la campagne pour en faire un univers ni grossier, ni trop propre.

Pour finir, et dans l'espoir que vous n’appeliez pas la direction de la protection des joueurs pour me les retirer, je tiens à spécifier que mon intérêt n'est pas de créer un monde où les joueurs n'ont aucune chance de s'en sortir, mais bien d'en créer un où ce sera plus difficile qu'en roulant des dés et en tuant des monstres
Draygoune est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-24, 07h15   #18
jello195
Comte
 
Avatar de jello195
 
Date d'inscription: août 2012
Messages: 330
Re : Dark Fantasy

Citation:
Envoyé par Draygoune Voir le message
Pour ma part, je trouve intéressant d'introduire dans mes histoires quelques crimes gratuits et quelques atrocités. Je considère que de dépeindre une scène où un individu se fait décapiter et entrer légèrement dans les détails ajoute une profondeur.
C'est donc pas gratuit... Tu justifie l'utilisation des scène de violence par l'ambiance de jeu. C'est tout à fait correct à mon avis. Je pense que la où y a un problème c'est quand ça ne sert à rien, ni l'ambiance, ni le scénario, ni à faire peur aux joueurs...

J'aimerais bien donné un exemple mais j'ai de la difficulté à vois quand est-ce que trop c'est trop, il me semble qu'on peut toujours se servir d'une situation à notre avantage (scénaristiquement parlant) en tant que MD.

Mais y a quand même des mondes plus propice à certains truc par exemple dans une partie de Forgotten Realms tu ne devrais pas avoir des viols et meurtres à profusion, c'est pas le ton du cadre de campagne. En même temps dans Vampire ces mêmes viols et meurtres seraient tout à fait acceptable mais là il faudrait faire attention au côté public/privé, je verrai mal des Vampires Camarilla partir sur un killing spree et tuer tout dans la vie.

Ça me semble donc encore une question de circonstances; il faut toujours avoir une réponse à la question pourquoi est-ce que je vais jusque là (de préférence que ne soit pas parce que j'aime faire chier les joueurs en leur imposant de vision d'horreur qu'ils ne voulaient pas voir).
jello195 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-24, 09h42   #19
Bekal
Aventurier
 
Date d'inscription: octobre 2010
Localisation: Montréal
Messages: 251
Re : Dark Fantasy

J'aime bien ton messsage, Draygoune. D'autant plus qu'il est bien écrit.
Dans mon cas, j'adopte une attitude en quelque sorte inversée, c'est-à-dire que je m'efforce de donner des descriptions vives des éléments quotidiens et des personnes que les joueurs rencontrent et avec qui ils intéragissent. En quelque sorte, j'essaie de rendre le monde dans lequel ils évoluent le plus réel et attachant possible. Il y a une "normalité" dans laquelle se meuvent les pj dont il faut rendre compte si l'on veut que l' "anormal" soit saisi dans toute son étrangeté. De sorte que quand le féérique ou l'horreur surgit, l'effet en est plus fort. Par contraste, pour ainsi dire.
Bekal est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-24, 16h56   #20
Faol
Comte
 
Avatar de Faol
 
Date d'inscription: août 2011
Localisation: Montréal
Messages: 349
Re : Dark Fantasy

Entièrement d'accord Bekal. D'ailleurs lorsque les joueurs évoluent dans un monde sordide et cruel ou les crimes, les meurtres et l'égoïsme sont la normalité, c'est le bonheur, la joie et l'amour qui deviennent l'inhabituel ou l'anormal.

Dans un cas comme dans l'autre, il faut insister sur les détails de ce qui est normal dans ce monde pour faire ressortir l'anormal, fût-il positif ou négatif.

Merci de me rappeler ce principe.
__________________
Sheldon: Amy, from time to time, we men need to break free from the shackles of civility and get in touch with our primal animalistic selves.
Amy: By rolling dice and playing make-believe with little figurines?
Sheldon: Yeah, like a bunch of savages.
***
Hippolyte Kurtzmann : Je te botte la péninsule qui te sert de cul jusqu’à te faire sortir la mer rouge par les narines.
***
Damon: Stupid idiot borderline braindead moron!
Faol est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-25, 18h32   #21
chaosien
Marchand
 
Date d'inscription: avril 2012
Messages: 48
Re : Dark Fantasy

Comme je l'ai dit plutot j'aime avoir un coter dark car je trouve que cela place en relief les autre acte de bonter que se soit des joueurs ou des pnj par la suite et rend l'experience de jeux plus stimulente.

Par exemple une fois mes joueur explorais un lieux remplis de goule qui avais kidnaper des enfants. Il les on retrouver avant de commencer a netoyer le repaire empailler installer dans une classe comme en train d'ecouter la leçon. Il etait visiblement degouter mais on ete tres motiver par contre meme si il n'etait pas la pour ça.
chaosien est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 2012-10-26, 18h55   #22
Draygoune
Marchand
 
Avatar de Draygoune
 
Date d'inscription: mai 2012
Localisation: Montréal
Messages: 29
Re : Dark Fantasy

J'abonde dans ton sens Faol.

Et égalemement merci Bekal de me rappeller que de décrire la normalité et la beauté du monde est également quelque chose qui ajoute de la richesse au jeu. Je n'y avais pas pensé, mais c'est également quelque chose de très enrichissant qui est décrit dans ma partie de Call of Cthulhu (oui oui, même ce jeu de rôle a des côtés très doux et chaleureux).
Draygoune est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT -4. Il est actuellement 17h45.


Powered by vBulletin® Version 3.8.9
Copyright ©2000 - 2020, Jelsoft Enterprises Ltd.
Version française #21 par l'association vBulletin francophone
Copyright © 2004-2015 Daniel Cournoyer